LA CONCERTATION : PLUS QU’UNE MÉTHODE, UNE CULTURE POUR CONSTRUIRE ENSEMBLE LE RÉSEAU DE DEMAIN

Architecte du réseau ferroviaire français, SNCF Réseau contribue à aménager et à structurer le territoire, en étant à l’écoute de l’ensemble de ses clients mais au-delà de ses partenaires, des riverains, des élus, des associations environnementales, des acteurs économiques.

Deux grandes concertations ont été lancées cette semaine.

La première concerne la gare de Saint-Agne, troisième de l’étoile ferroviaire toulousaine avec ses quelques 3 500 voyageurs journaliers, qui sont appelés à se prononcer durant un mois sur les aménagements nécessaires pour rendre le lieu plus accessible aux personnes en situation de handicap.

La seconde, de plus grande ampleur, porte sur le projet de liaison ferroviaire de l’EuroAirport Bâle-Mulhouse-Fribourg. Avec ses 7,9 millions de passagers en 2017 et ses 6 300 emplois, l’aéroport de Bâle-Mulhouse n’est accessible que par la route. Notre projet consiste donc à relier l’aéroport à la ligne Strasbourg-Mulhouse-Bâle par une dérivation de 6 km, avec pour objectif de capter d’ici 10 ans 33% du trafic automobile au profit du train.
La concertation avait débuté en 2013 pour débattre de l’opportunité et des grandes fonctionnalités de cette gare avec l’ensemble des parties prenantes et une nouvelle étape a été lancée hier et se déroulera jusqu’au 12 octobre. Tracé de la dérivation, impacts sur le cadre de vie des riverains, déplacements de salariés de la plateforme, attentes des usagers.. Autant de sujets qui seront discutés via un site internet dédié.

De beaux projets, concertés, qui nous permettent, d’avancer vers la prise en compte des besoins de tous nos usagers comme vers la « décarbonisation » de nos mobilités.
Pour SNCF Réseau, le dialogue territorial et la concertation sont des conditions indispensables de la réussite d’un réseau modernisé et performant.