NOUVEL’R À LA RENCONTRE DES RÉGIONS

Avec les membres du Comex de SNCF Réseau, je viens de terminer un tour de France des régions. Deux mois de rencontres et de dialogue avec plus de 3 500 managers de l’entreprise mais aussi avec nos partenaires et clients. A Nantes, Marseille, Dijon, Rouen, Lyon, Montpellier, Paris, Bordeaux, Lille, Nancy et Tours, nous avons pris le temps d’échanger avec le souci d’apporter ensemble la meilleure réponse aux attentes de nos clients.

Ces rencontres ont permis de détailler notre projet d’entreprise, Nouvel’R, et sa déclinaison territoriale avec 4 objectifs :

  • fédérer nos collaborateurs,
  • se projeter ensemble dans l’avenir,
  • apporter la preuve que Nouvel’R donne plus de marges de manœuvres aux régions,
  • partager des exemples concrets de dynamiques déjà enclenchées.

Nous avons ainsi présenté avec fierté notre grand groupe industriel qui porte le réseau ferré du futur avec de multiples innovations pour relever les défis liés, par exemple, aux nouvelles mobilités et à l’enjeu du mass transit.
Je pense aussi au projet de LGV+ entre Paris et Lyon : 16 TGV par heure circuleront en 2024, contre 13 actuellement, grâce au changement complet du système de signalisation.
Parce que l’innovation sera centrale pour faire face et répondre à l’ouverture à la concurrence, nous avons décidé d’accompagner la montée en compétences de nos équipes en regroupant la trentaine de centres de formation dispersés en France dans trois centres SNCF Réseau à Nanterre, Bordeaux et Lyon.

Au-delà des innovations, nous avons souhaité rassurer nos partenaires.
Les inquiétudes autour de l’avenir des « petites lignes » ont souvent surgi dans les discussions. Pour ces lignes de desserte fine du territoire, nous avons avancé des solutions et surtout, une prise en compte au cas-par-cas pour répondre de façon réaliste au manque de rentabilité et au faible nombre de trains en circulation sur certains territoires.

Merci à tous pour votre participation, votre implication, votre engagement : beaucoup reste à faire encore mais je suis convaincu que la dynamique enclenchée est la bonne. Le niveau de satisfaction de ces rencontres, 85%, m’encourage à poursuivre le travail à vos côtés, dans un souci constant d’écoute, de partage et d’excellence.