Un nouveau pacte ferroviaire pour préparer l’avenir

La SNCF et ses cheminots sont au cœur de la vie des Français depuis plus de 80 ans. Entreprise publique nationale, fleuron industriel, la SNCF appartient à l’histoire collective et nous en sommes fiers.

Mais les mobilités d’aujourd’hui ne sont plus celles d’hier. Notre réseau ne répond plus aux besoins de ses usagers ni aux exigences de l’ouverture prochaine à la concurrence.

 

C’est parce que nous voulons que l’histoire continue, parce que nous voulons tenir nos promesses en matière de qualité de services, de sécurité des infrastructures, de haute qualification de nos agents, d’innovations technologiques que nous avons engagé un grand chantier de transformation interne, « NOUVEL’R » que je vous présenterai en détail prochainement. Mon ambition et celle de SNCF Réseau : créer un réseau haute performance pour la modernisation de nos infrastructures et nos services, l’augmentation du trafic sur le réseau, le renforcement des trajets du quotidien, la simplification et la digitalisation de nos processus d’exploitation. Voilà les objectifs que nous nous sommes fixés et je ne doute pas que nous parviendrons à les atteindre dans les dix ans qui viennent.

Le projet de réforme ferroviaire du gouvernement va dans ce sens et la concertation se poursuit. Si je suis déterminé à poursuivre la mutation nécessaire de SNCF Réseau pour construire ce réseau du futur qui nous permettra d’être compétitifs et attractifs, je serai également vigilant sur l’avenir de chacun de nos agents. Des inquiétudes s’expriment et c’est légitime. Je prends le temps d’écouter et d’expliquer. Je connais l’engagement des cheminots dans leur travail quotidien. Ils sont bien souvent les premières victimes des insuffisances actuelles du réseau.

 

J’ai confiance dans l’intelligence collective et notre capacité à nous réinventer. Avançons ensemble pour moderniser nos infrastructures, nos organisations, nos services. C’est la condition de notre avenir commun.